Pour le 1er  et 2ème épisode un p'tit clic et vous y êtes.

 

Voici la suite, cela faisait un moment que je ne vous en avais parlé. Attaquons le sujet FIV.

Et me voilà de nouveau dans le cabinet avec mon gyné qui me parle de la FIV. Dans mon entourage, personne n’y avait eu recours, je ne connaissais que le terme. J’avais également une vague idée. Comme toute nouvelle chose, on se pose des questions, des inquiétudes aussi parfois. J’avais bien tort car en faite c’est que dalle !!

Le début est comme pour l’IAC, sauf que là le but est de faire un maximum d’ovocyte, afin de pouvoir en prélever le plus. Donc re-piqures tous les soirs (environ pendant 15 jrs), encore des prises de sang et des échos. La différence est juste que la fécondation ne se fait pas dans votre corps mais en laboratoire.

Il faut donc prélever sous anesthésie (local ou total). Pour moi cela s’est toujours super bien passé, et je n’ai jamais eu de douleur. Ah si une fois, j’ai du prendre du paracétamol, mais rien de bien méchant. La fécondation se fait donc "naturellement" en laboratoire.

Une fois la fécondation faite, on vous ré-injecte comme pour l’IAC. Et on RE ATTEND et oui encore 15 jrs. Pfeuuuuuuuuu.

Voilà un article pour dédramatiser tous cela ! Rien de bien méchant, quant vous avez gérer mentalement et physiquement une IAC, la FIV est une suite logique. Rien de terrible ou terrifiant en tout cas.

N’hésiter pas à me poser toutes les questions que vous voulez en dessous en commentaire ou en message privé si pour vous s’est plus discret.

Prochaine et dernier billet sur le sujet, tous les non dits, le faux du vrai, comment jongler entre boulot et AMP, les finances, l'entourage, ....

 

Bye et à Bientôt